Le phonographe, également appelé gramophone ou tourne-disque, est un appareil introduit en 1877 pour l’enregistrement et la reproduction d’enregistrements sonores. Les enregistrements lus sur un tel appareil consistent en des formes d’onde gravées sur un cylindre ou un disque rotatif. Lorsque la surface enregistrée tourne, un stylet de lecture trace les formes d’onde et vibre pour reproduire les ondes sonores enregistrées.

Le phonographe a été inventé en 1877 par Thomas Edison. Alors que d’autres inventeurs avaient produit des appareils capables d’enregistrer des sons, le phonographe d’Edison était le premier à pouvoir reproduire le son enregistré. Son phonographe enregistrait à l’origine le son sur un cylindre de phonographe en feuille d’aluminium et pouvait à la fois enregistrer et reproduire des sons.

Prédécesseurs

Le laboratoire Volta d’Alexander Graham Bell a apporté plusieurs améliorations dans les années 1880, notamment l’utilisation de cylindres en carton enduit de cire et d’un stylet de coupe qui se déplaçait d’un côté à l’autre selon un motif en “zigzag” sur le disque.

Dans les années 1890, Émile Berliner a initié la transition des cylindres de phonographe aux disques plats avec une rainure en spirale allant de la périphérie à près du centre. D’autres améliorations ont été apportées au fil des ans, notamment des modifications de la platine et de son système d’entraînement, du stylet ou de l’aiguille, et des systèmes de son et d’égalisation.

Lorsque la surface enregistrée tourne, un stylet de lecture trace les formes d’onde et vibre pour reproduire les ondes sonores enregistrées.

Plusieurs inventeurs ont conçu des machines pour enregistrer le son avant le phonographe de Thomas Edison, Edison étant le premier à produire un appareil capable à la fois d’enregistrer et de reproduire le son. Les prédécesseurs du phonographe sont le phonautographe d’Édouard-Léon Scott de Martinville et le paléophone de Charles Cros.

Publié par Georges CALVO

Probablement en train de coder, car j'aime créer des choses inédites avec DISTINGO !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *